Royal Enfield Royal Enfield Royal Enfield Royal Enfield Royal Enfield

Remarque

Nous utilisons nos propres cookies pour utiliser le site, personnaliser le contenu et les publicités et analyser le trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec des partenaires d’analyse qui peuvent les combiner avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies et la désinscription, cliquez sur le bouton Politique de confidentialité et d'utilisation de cookies. Si vous choisissez de ne pas accepter l'utilisation de cookies, toutes les fonctionnalités du site risquent de ne pas fonctionner comme prévu.

Acceptez

 

J'ai grandi dans les années 1980, période durant laquelle nous avons tous été bercé par l'esprit cruiser. Cela ne veut pas forcément dire que j'étais le type de motard à rouler en cruiser,seulement que c'était la moto de référence à l'époque et que forcément tout le monde en voulait une! Alors que je n'étais qu'un adolescent et que je roulais encore en vélo, j'ai été fasciné par l'idée de quintessence qu'offrait le cruiser américain. Je suis tombé littéralement amoureux du premier que j'ai pu apercevoir: la Royal Enfield Citybike.

Pour les puristes de la marque, c'était forcément un péché... Lors de sondages sur les consommateurs, de nombreuses personnes qui n’avaient jamais possédé d’Enfield ont aimé le Thunderbird; en revanche, nos fidèles passionnés nous ont dit: «Ce n’est pas une Bullet!». C'était l'objectif recherché! Cela nous a motivé car nous souhaitions attirer un public différent - des personnes qui avaient roulé sur des motos 100 cm3 mais avec des envies d'autre chose; de parcourir de longues distances et profiter des autoroutes, mais beaucoup n’étaient pas prêts à rouler sur une moto avec sélecteur à droite!

Alors que vous avons dû adapter nos modèles aux nouvelles normes d'émission BS-VI au début de 2020, nous avons décidé de dire adieu au Thunderbird et au Thunderbird X dans leur forme et conception actuelle. Ce fut une décision difficile chez Royal Enfield d'abandonner le modèle Thunderbird qui était devenue une moto iconique en Inde. Cependant, nous souhaitions définir à nouveau les règles du marché du cruiser en Inde, rester le leader reconnu de tous comme "RE" et imposer notre marque de fabrique dans le cruising. Nous souhaitions arriver sur le marché comme une météorite!

Fort de milliers de kilomètres de roulage, nous avons mis tout notre savoir accumulé dans ce nouveau cruiser, la Meteor 350. Elle est avant tout une moto raffinée pour tous vos sens. Le châssis, la suspension, le caractère du moteur, l'ergonomie et tous les autres aspects de cette moto se combinent pour donner bien plus que la somme de leurs pièces - Elle offre un voyage sans effort, agréable et engageant pendant des heures, des jours et des semaines. Son raffinement et son répondant rappellent des motos d'une capacité et d'un prix beaucoup plus élevés, et ouvrent ainsi à Royal Enfield les portes du marché mondial. La Meteor offre un niveau de confiance fascinant et la quantité de retours positifs de nos riders qui l'ont testé nous assure certainement pour les années à venir

 

Même si je suis foncièrement subjectif à propos de la Meteor, je sais que j'aime objectivement son look. En novembre 2019, mon père et moi sommes partis pour un voyage père-fils à moto. La saison étant déjà bien avancée en Europe, nous avons décidé de mettre le cap sur l'Andalousie dans le sud de l'Espagne où le temps était encore agréable pour rouler; finalement, il faisait incroyablement froid pour la saison et il pleuvait! mais ça, c'est une autre histoire... Jack, pilote essayeur chez Royal Enfield, nous a ramené deux Interceptor 650 depuis notre centre technologique en Angleterre jusque le sud de l'Espagne. Il était venu tester une moto pendant une semaine pendant que mon père et moi irons nous balader sur nos Interceptor. Le premier jour, alors que je venais inspecter ma moto, j'aperçu de l'autre côté du parking un magnifique cruiser. Curieux, je m'en approchais pour découvrir qu'il s'agissait d'un prototype Royal Enfield que Jack avait amené pour le tester. Je me sentis un peu bête car il m'a fallu quelques secondes pour réaliser qu'il s'agissait d'un modèle sur lequel j'étais impliqué dans la conception depuis 3 ans!"

 

Eh bien le voilà! Le fascinant cruiser indien de Royal Enfield prêt à conquérir le marché mondial! Bienvenue dans une nouvelle ère pour le cruising avec la toute nouvelle Meteor 350. Cela fait quelque temps que nous l'attendions, mais ça en vallait la peine.