Royal Enfield Royal Enfield Royal Enfield Royal Enfield Royal Enfield

Remarque

Nous utilisons nos propres cookies pour utiliser le site, personnaliser le contenu et les publicités et analyser le trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec des partenaires d’analyse qui peuvent les combiner avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies et la désinscription, cliquez sur le bouton Politique de confidentialité et d'utilisation de cookies. Si vous choisissez de ne pas accepter l'utilisation de cookies, toutes les fonctionnalités du site risquent de ne pas fonctionner comme prévu.

How to Prepare

Comment se préparer ?

Excursion en groupe

Il s'agit ici beaucoup plus de votre attitude mentale que votre technique de conduite, ce n’est pas une course mais nous n’avons pas non plus de temps à perdre. Le trajet est structuré de manière à vous donner suffisamment de temps pour profiter de la beauté en roulant à un rythme qui vous sied. Vous êtes parfaitement libre de choisir votre propre style de conduite, vos amis et décider de votre rythme.

Un motocycliste régulier couvrira la distance donnée en 6 heures, ce qui se traduira par une vitesse moyenne de 50 km/h sur le tronçon le plus long et de 18 km/h sur le plus court. Nous opérons ainsi pour les différentes raisons suivantes :

1. . In an emergency, we can have enough time and brightness to reach our destination.

2. You have enough time to relax, recover, explore the destination and prepare for the next day's excursion.

La seule fois où nous nous attendons à ce que vous soyez en formation rapprochée (presque comme une procession), c'est en traversant une ville afin que personne ne se perde. Ce sera dans une double formation en ordre serré. Cela sert à guider le groupe sur le chemin prévu de manière cohérente.

La chose la plus importante à garder à l’esprit lorsque vous roulez en groupe est la communication à la fois sur et lorsque vous n'êtes pas à moto. La communication doit être claire et nette, et présenter moins d'ambiguïté. Chaque matin avant de commencer, il se tiendra une séance d'information sur le programme du groupe et les détails des points d'arrêts et des destinations, etc. Voici quelques points qui contribueront à réaliser une bonne excursion :

Gardez une distance sûre et confortable entre le motocycliste devant et celui derrière vous.

Ne vous rapprochez pas trop des autres motocyclistes de peur de les rendre nerveux.

Essayez de rester dans le groupeNe pas doubler ni se faufiler entre les pilotes qui roulent ensemble (qui maintiennent un écart régulier entre eux)

Chaque fois que vous vous arrêtez, indiquez tout d'abord la raison de votre arrêt, qu'il s'agisse de prendre des photos, de passer une commande de nourriture, d'une pause pipi ou d'examiner la moto, etc. Ne vous contentez pas de flâner et de faire semblant d'être occupé alors que tout le monde est prêt. Bref, faites votre possible pour être à l'heure

Doublez sans gêner les autres usagers

Signalez votre intention de doubler

Ne doublez jamais d'un côté si autre usager en entrain de doubler de l'autre côté

Vérifiez constamment votre moto

En face d'un chemin semé d'embûches (notamment une montée raide, une descente ou une traversée d'eau), attendez que la personne qui vous devance l'ait dégagée avant de vous y mettre également

Essayez de faire en sorte que vous avez une bonne vue de la route, c.-à-d. pensez à décaler légèrement par rapport au motocycliste qui vous devance pour avoir une meilleure vue

Ne vous garez pas trop près d'une autre moto

Si vous remarquez quelque chose d'inhabituel ou de dangereux, signalez-le au responsable du groupe

Ne doublez aucun usager au moment où il freine ; il se peut qu'il soit poussé à freiner face à un danger imminent et vous risquez de vous faire percuter

Signaux (à moto)

Les signaux ne fonctionnent que s’ils sont connus et acceptés de tous, en l’absence d’un format commun, au mieux nous ne serons pas en mesure de nous comprendre et nous ne serons pas confus, mais au pire nous pourrions mal évaluer des conséquences désastreuses. Puisque nous aurons l'opportunité de rouler pour la première fois en groupe chacun avec des antécédents, des niveaux de compétence et une expérience variés, essayez de réduire au minimum le signal lorsque vous êtes à moto. Ne transmettez pas votre part de responsabilité en termes du maniement de votre moto ou de votre sécurité aux autres motocyclistes et n'assumez pas non plus la responsabilité des autres motocyclistes. Cela ne signifie pas que nous ne devrons pas veiller les uns sur les autres.

Voici quelques-uns des signaux à suivre

1. Je ralentis (il se peut que ce soit un dos d'âne ou un nid-de-poule sur la route ou un chien ou tout autre chose) : Feu stop - assurez-vous que votre feu stop fonctionne et cela devrait être suffisant. N'essayez pas de faire de geste fantaisiste de la main, etc.

2. Je veux vous doubler : assurez-vous que la personne qui vous devance est consciente que vous êtes en train de la doubler, ne vous rapprochez pas trop ni n'effectuez de manœuvres brusques, surtout lorsque la route est étroite et que le terrain est difficile.

3.  Vous pouvez me doubler : le meilleur signal dans ce cas est de ralentir et de donner suffisamment d'espace à la personne qui souhaite vous doubler.

4.  Faire la différence entre un motocycliste en difficulté et un qui s’arrête pour admirer ou capturer la beauté des choses : pour une « moto en difficulté », garez la moto tournée en arrière - la direction opposée à celle dans laquelle vous vous déplacez. Garez-vous toujours en parallèle de manière à ce que vous soyez visible sur la route et à l’abri de tout danger.

5. Arrêtons-nous ici pour un moment : rangez-vous lentement avec votre feu stop et votre indicateur gauche allumés.

Signaux/Intentions à éviter à moto

1. Demander à quelqu'un de s'arrêter soudainement (cela pourrait entraîner un accident)

2. Indiquer ou pointer de belles choses ou intéressantes à d'autres motocyclistes (cela pourrait affecter votre concentration ou celle des autres motocyclistes). Vous aurez suffisamment le temps de discuter de tout cela une fois à l'arrêt

3.  Signaler la présence de dos d'âne, nid-de-poule et autres dangers sur la route - votre feu stop fera l'affaire

4.Essayer d’expliquer des choses complexes en faisant des signaux étranges - par exemple si vous voulez informer une personne qu'elle a oublié de boucler la sangle de son casque ou que ses bagages tombent, il vaut mieux signaler avec votre phare si vous roulez derrière ou ralentir et se ranger lentement avec votre feu stop et l'indicateur gauche allumés